Quelques éléments historiques de l’Institut de Formation Didascali

Au début des années 90, plusieurs groupes (pédagogues, parents, amis) sont en train de créer des écoles Steiner-Waldorf dans le sud-est de la France. A cette époque, il n’existe pas encore d’école Steiner-Waldorf au sud de Lyon, sauf un petit jardin d’enfants à Aix-en-Provence créé en 1989. Ces groupes organisent des rencontres régionales pour s’entraider et développer en commun leurs projets.

Les pédagogues actifs dans les structures, se regroupent pour un travail pédagogique régulier au sein du « Collège régional du sud-est » ; d’autres personnes animées par le désir de se former à la Pédagogie Steiner-Waldorf, invitent des animateurs/conférenciers pour des week-ends de découverte.

En 1996, suite à un travail entre ces personnes et les pédagogues actifs dans les jeunes écoles, un cycle de formation se met en place sous le nom de: Cycle Pédagogique du Sud-Est – principalement dans les locaux de l’école Steiner-Waldorf de Sorgues.

A ce moment, cette école et les autres jeunes jardins d’enfants/ écoles Steiner-Waldorf de la région (Aix-en-Provence, Lachau dans la Drôme, Alès) comptent seulement entre 20 et 40 enfants chacun. La formation est donc née au cœur d’une dynamique pionnière de créations – en l’absence d’une école bien établie, à l’initiative d’un groupe de six à huit personnes dont quelques futurs étudiants.

Trois promotions d’une formation à la pédagogie Steiner-Waldorf sur quatre ans ont eu lieu entre 1996 et 2008. En 2004, le nom du centre de formation devient Didascali. De 2008 à 2010, la formation a lieu au Château de la Barbière à Avignon et dans la Drôme.

Pendant que la quatrième promotion (2008-2012) poursuivait son cursus, s’est ouverte en septembre 2010 – pour la première fois et désormais sur 3 ans – une promotion en parallèle : les étudiants des deux promotions se retrouvent ensemble durant les sessions (9 à 10 week-ends et deux semaines par an) avec des cours communs aux deux années, mais aussi des cours spécifiques par année et par option, soit un ensemble d’environ 45 cours différents par week-end pour au total, depuis 2010, entre 50 et 65 étudiants chaque année.

Semaine de formation de juillet 2009 de la promotion 4, aux Damias (Drôme Provençale)
Atelier Travaux Manuels Option Petite Enfance de la promotion 4, avec Madeleine Mazzetti. Printemps 2009, au château de la Barbière à Avignon

Didascali a intégré en septembre 2010, la coopérative d’activités Oxalis, une Scop, implantée à Meythet près d’Annecy, qui regroupe environ 200 « entrepreneurs-salariés ». Une avantage pour les étudiants de Didascali est qu’un certain nombre peut dorénavant recevoir des aides financières (OPCA, FONGECIF, etc.).

Egalement à cette époque, après avoir organisé la formation deux années ailleurs, Didascali a repris et intensifié son partenariat avec l’école Steiner-Waldorf de Sorgues (qui compte actuellement environ 325 élèves), permettant aux étudiants de suivre la formation dans des lieux où vit la pédagogie.

Par ailleurs, depuis 2012, Didascali organise, avec la Fédération des Ecoles Steiner-Waldorf, des week-ends de formation continue.

Repas à l'école, automne 2011
Repas dans la cantine scolaire, novembre 2012, promotions 5 et 6.

Depuis 2013, Didascali invite des intervenants de l’université Alanus (Allemagne) et de la formation Master en pédagogie Steiner-Waldorf d’Autriche en lien avec l’université de Krems près de Vienne.

En 2015/2016, Didascali a participé activement au D.U. Acteur Social en Education artistique et culturelle, organisé par l’Université d’Avignon et Pays de Vaucluse.
L’expérience de la première promotion a démontré sa pertinence : les témoignages de satisfaction des étudiants – 10 d’entre eux ont été diplômés – et des partenaires ont été nombreux.
Dans le but d’en améliorer l’assise, le conseil de perfectionnement constitué pour ce D.U., composé de membres de l’Université et de Didascali, a décidé en juillet d’élargir certains modules, de renforcer la dimension culturelle de la formation, et d’associer d’autres partenaires du monde des arts et de la culture afin de répondre au mieux aux attentes des uns et des autres. C’est pourquoi le conseil a pris la décision de prendre l’année 2016/2017 pour préparer une nouvelle promotion.

Arthur Zajonc à la fin de ses cours de la semaine de juillet 2012 pour les promotions 4 et 5, avec Pascal Lenormand (traduction) et Willem Meesters
Improvisations théâtrales avec Thomas Daviaud; promotion 5, année III, novembre 2012

Conférence "Le rôle de l'art dans la pédagogie Steiner-Waldorf" par Jost Schieren, à l'Université d'Avignon, mai 2016
Cours "Art social" avec Philippe Leconte janvier 2015
Cours de botanique avec René Becker en année II, promotion 7, avril 2015
Cours de Marcelo da Veiga (Université Alanus en Art et Sciences sociales), mars 2015
Cours de peinture avec Nienke Maas 2014/2015
Les étudiants du DU lors de la cérémonie de clôture du programme, le 11 juin 2016